×
BC Boncourt
Application officielle
Google Play
Afficher
Direct
Chargement en cours...

Actualités H4L

Un match sous contrôle

Victoire à domicile du contingent H4L contre la deuxième équipe du BC Pratteln sur le score final de 59-37

La première rencontre de ces deux équipes a commencé sur les chapeaux de roue, grâce à une efficacité offensive et une pression défensive qui ont déstabilisé d'entrée de jeu l'équipe suisse-allemande. Un système défensif à mi-chemin entre la zone et la presse tout terrain a provoqué de nombreuse pertes de ballon dans le camp de Pratteln et a permis quelques contre-attaques fracassantes de la part des Jurassiens. Grâce à sa vitesse et à sa pugnacité, le trio de choc composé de Jonas Fleury (n°4), Nabil Beghidja (n°5) et Félicien Riondel (n°6), à l'avant garde de ce système défensif a grandement contribué à ces pertes de balle favorables. La foule des spectateurs (environ 3 supporters) a pu notamment remarquer une belle présence en attaque du numéro 5 Nabil Beghidja durant ce quart, mais aussi tout au long du match, avec 7 points marqués d'affilé dont un panier à trois points dans les dix premières minutes et 16 points au total à la fin du match. Le premier quart-temps s'est achevé sur le score de 17-7, score logique étant donné l'excellent jeu collectif et l'énergie déployée du côté de l'équipe boncourtoise. Dans le second quart-temps, l'écart s'est encore creusé et on a pu voir l'équipe de Boncourt mener sur un score de 31-16 à la mi-temps. Malgré ce résultat implacable pour l'équipe de Pratteln, on a pu noter quelques belles actions collectives de la part du contingent suisse-allemand qui, lorsqu'il a eu l'occasion de poser le jeu et de mettre son système en place, s'est révélé très efficace. Malheureusement pour l'équipe bâloise, les relâchements boncourtois ont été de courte durée et les quelques lacunes au rebond et autres pertes de balles intempestives jurassiennes n'ont su réduire l'écart entre les deux équipes. En effet malgré les problèmes d'irrégularité côté jurassien, des joueurs comme Jonas Fleury (n°4) ou Sébastien Cudry (n°12) ont su miner le moral bâlois grâce à de spectaculaires contres écrasés sur la planche, dans la juste lignée de M. Mutombo... "Not in my house !", voilà le message que les Jurassiens ont voulu transmettre à leurs adversaires dans ce deuxième quart. Troisième quart-temps à nouveau maîtrisé par l'équipe de Boncourt et écart à nouveau creusé au terme de cette période (48-26). Les supporters ainsi que l'équipe jurassienne ont avec satisfaction constaté la belle présence de leur numéro 13 Steve Vuillaume, qui, malgré quelques égarements solitaires et quelques sautes d'humeur concernant trois fautes non assumées, a su imposer son style de jeu musclé dans la raquette. Ce quart-temps lui a permis de marquer 8 points (sur 14 au total) et de prendre plus de rebonds que ce que le statisticien n'a pu en dénombrer. Bravo à lui ! Lors du dernier quart, une légère baisse de régime s'est fait sentir du côté jurassien, ce qui a permis à l'équipe adverse de redorer son blason quelque peu en maintenant l'écart de points entre les deux contingents. Sandro Mattiussi (n°5) et Michel Barelu (n°15), ont respectivement marqué 7 et 19 points durant le match, et ont ainsi largement contribués à l'endiguement de la percée jurassienne. La bonne présence de l'équipe bâloise, couplé au nombre trop important de maladresses offensives et défensives du côté jurassien, n'a malgré tout pas suffit à inverser la tendance. Les Boncourtois, même diminués, ont tenu bon grâce entre autre à l'engagement défensif de joueurs tels que Stevy Sternfeld (n°31) ou encore Frédéric Stebler (n°10) qui ont su grandement minimiser les dégâts lors de cette fin de match.

Au final, et malgré l'irrégularité dans la réussite offensive, c'est une victoire méritée pour les H4L du BCB, qui ont su s'imposer sur le score final de 59-37, grâce à un jeu collectif solide en attaque (très appuyé par Jonas Fleury (n°4) dont les passes ont fait merveille) et une agressivité efficace en défense.
Marqueurs : Nabil Beghidja (16 points) Steve Vuillaume (14 points), Sébastien Cudry (9 points), Félicien Riondel (8 points), Jonas Fleury (6 points), Frédéric Stebler (6 points)

Retourner à la liste des actualités H4L